Peindre de l’aquarelle

Il y a des périodes où on a envie de faire une pause, de se relaxer, de se libérer des émotions négatives afin de repartir de l’avant. Et quoi de mieux que de se mettre à peindre ! Les artistes sont en effet unanimes à ce sujet : La peinture a de réels bienfaits sur notre santé. Mais peindre de l’aquarelle est encore mieux. Parmi toutes les techniques de peinture, l’aquarelle est de loin la préférée de beaucoup de personnes. Et savez-vous pourquoi ?  C’est parce qu’elle offre beaucoup de variétés de couleurs et d’opacité. Comme de nombreuses personnes, vous êtes passionné de peinture et vous êtes certainement impatient de vous mettre à peindre de l’aquarelle. Cela tombe bien, car dans cet article, nous parlerons de l’aquarelle, les techniques utilisées et le matériel nécessaire.

Qu’est-ce que l’aquarelle ?

L’aquarelle est une technique de peinture qui a pour base l’eau. Elle consiste à utiliser une peinture adaptée pour réaliser pas à pas, des couches fines et transparentes de palette de couleurs. Le but est de peindre des dessins faciles à l’aquarelle. La particularité de la peinture à l’aquarelle est qu’elle sèche très vite. Ce n’est généralement pas le cas des autres méthodes de peinture. Ainsi, peindre de l’aquarelle nécessite de la rapidité d’exécution et aussi de la précision. Pour la pratiquer, il faut avoir quelques notions dans le domaine, beaucoup s’entrainer et aussi suivre les conseils.

Quels sont les matériels importants pour peindre de l’aquarelle ?

Lorsque vous voulez vous lancer dans la peinture à l’aquarelle, il est important d’avoir le matériel adéquat.

La peinture

Il s’agit d’un mélange de pigments finement broyés et de substances liantes comme la gomme arabique, du glucose ou encore de la glycérine. Elle est disponible en godet ou bien en tube. Il en existe deux sortes de peinture : La peinture fine et la peinture extra-fine.

Les feuilles de papier

Les feuilles de papier sont des outils importants lorsque vous voulez peindre de l’aquarelle. Elles sont généralement épaisses pour éviter les déchirures ou d’autres dégâts lors de la peinture. Ces feuilles sont disponibles sous forme de blocs, de carnets ou en feuilles.

Les pinceaux

Les pinceaux sont utilisés pour appliquer la peinture sur les feuilles. On trouve sur le marché des pinceaux en plusieurs tailles. Vous trouverez à coup sûr celle qui vous convient le mieux.

Des pots d’eau

Les pots d’eau sont importants pour peindre de l’aquarelle parce qu’ils permettent d’humidifier les bouts des pinceaux. On s’en sert également pour les nettoyer.  

Un ruban adhésif

Le ruban adhésif sert à tendre et à maintenir la feuille pendant la séance de peinture. Cela évite en effet que la feuille se froisse.

Un chiffon

On se sert du chiffon pendant la peinture de l’aquarelle pour essuyer les pinceaux et pour apporter de la texture à certaines œuvres.

Quelles sont les différentes techniques d’aquarelle ?

Il existe principalement trois techniques d’aquarelle. Il est important de les connaitre avant de vous lancer dans le domaine. Comme cela, vous pouvez faire le choix de celle qui vous convient le mieux.

Le lavis

Le lavis est une technique importante. Elle consiste à appliquer une couche de peinture diluée sur l’intégralité ou une partie de la composition. Il existe trois types de lavis : L’aplat, le dégradé et le multicolore. C’est une technique qui nécessite de l’entrainement.

La technique sèche

Elle est encore appelée la technique humide sur sec. C’est une technique facile à réaliser. Elle consiste à faire usage d’un pinceau humide pour peindre sur une surface sèche. Cette surface peut être un papier vierge ou un ancien lavis sec. Quand on utilise cette technique, la peinture ne coule pas une fois qu’elle est appliquée. Elle reste intacte jusqu’à sécher.

 La technique sèche permet aussi d’avoir des contours de peinture précis et des détails très nets. De plus, elle offre la possibilité de modifier l’intensité des couleurs si elles ne vous conviennent pas. Il vous suffit d’appliquer une nouvelle couche de peinture sur les précédentes dès qu’elles sont sèches.

La technique humide

Cette technique est encore appelée « mouillé sur mouillé ». Elle consiste à utiliser une peinture humide sur une surface préalablement mouillée. La particularité de cette technique est que les couleurs se fondent entre elles et coulent sur la surface. Elle permet de créer de très beaux effets qui sortent de l’ordinaire. La technique humide est très utilisée lorsqu’on veut peindre certains espaces comme le ciel, les végétaux, etc. C’est une technique qui nécessite beaucoup d’entrainement avant d’être parfaitement maitrisée.