Rassemblement anti-sommet

Des manifestants organisent un rassemblement pour dénoncer le sommet entre la Corée du Sud et le Japon à Séoul, samedi. Le Premier ministre japonais Fumio Kishida a salué vendredi le président sud-coréen Yoon Suk Yeol pour avoir « pris une décision et une mesure difficiles » en surmontant l’histoire troublée entre les deux pays, s’engageant à travailler avec lui à l’amélioration des relations futures. Les panneaux indiquent « La diplomatie humiliante du président Yoon Suk Yeol ».