Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

Indes-7663.JPG

Rao Jodha construisit sa nouvelle capitale Jodhpur en 1459 après avoir quitté celle de Mandore. Elle est située à 9 km au Sud de cette dernière. D'après la légende, pour la construire, il a fallu déloger un ermite qui se trouvait à l'endroit choisi et qui était maudit de la ville. Pour apaiser le courroux des dieux, Rao Jodha fit édifier près du lieu où vivait l'ermite un temple dédié à Camunda Mataji dont une statue fut rapportée de Mandore. Il fit également immoler un homme dans les fondations dont la famille fut placée sous la protection de la dynastie du maharaja. Mehrangarh, le « fort magnifique », est l'un des plus grands forts de l'Inde. Il n'en reste, pour la majeure partie, que les édifices érigés sous Jaswant Singh qui avait régner au 17eme siècle. Il se situe au centre de l'actuelle ville, s'étendant sur 5 km et est entouré de murs hauts de 36 mètres et larges de 21 mètres. Trois portes monumentales, commémorant des victoires historiques, marquent ses entrées. Il abrite plusieurs palais dont les plus remarquables sont le Palais des Perles, le Palais aux Miroirs et Palais des Fleurs. Le Moti Mahal, « Palais des Perles » a été construit par Raja Singh à la fin du 16eme siècle. Cinq alcôves donnant sur des balcons cachés auraient été aménagées pour ses cinq femmes et reines afin d'écouter les audiences. Le Sheesh Mahal, « Palais aux Miroirs », présente une intéressante imbrication de miroirs, de petits morceaux de mosaïque et de figures de divinités hindoues en plâtre peint. Le Phool Mahal, « Palais des Fleurs », construit au 18eme siècle par le Maharaja Abhaya Singh symbolise la période la plus glorieuse de l'Inde. Il est dédié exclusivement aux plaisirs qu'offraient les danses de jeunes femmes qui allaient jusqu'à l'épuisement pour satisfaire les volontés des hautes personnalités. Ces faits avaient lieu sous un riche plafond orné de filigranes d'or tout comme les colonnes et les murs. Certains édifices du fort servent aujourd'hui de salles de musée et accueillent diverses collections. On peut y admirer des howdahs, sièges en bois à deux compartiments qui se fixaient sur le dos de l'éléphant et recouverts pour la plupart de feuilles d'or et d'argent. Le premier compartiment était occupé par un membre de la famille royale et le second réservé au porteur de chasse-mouches. Sont conservés également des palanquins, des peintures, des turbans, des berceaux royaux, des instruments de musique traditionnels et une collection d'armes de toutes les périodes de Jodhpur. Le Daulat Khana, quant à lui, sert de galerie d'exposition pour de très belles pièces d'art moghol, datant de la dynastie des Rathor. La promenade sur les remparts s'impose, elle offre un panorama grandiose sur la ville et sur ses maisons bleues. Non loin de là, à quelques kilomètres, vous pourrez admirer le marbre translucide et pénétré par les rayons du soleil d'un temple.

Commenter cet article

Françoise 29/11/2011 21:55


Une forteresse pour protéger de riches palais, cette photo est plus représentative que la précédente....

Guy Leroy 02/12/2011 09:46



et nous sommes montés tout la haut! et dedans, un palai!