Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

Indes-7576.JPG

Jaisalmer est une des villes préférée des touristes parcourant le Radjasthan. C'est la dernière grande ville à l'Est avant d'atteindre le Pakistan. Les touristes qui ont peu de temps n'atteignent pas cette ville magnifique que l'on appelle la Ville jaune. Toutes les constructions de la ville ont la couleur du sable du désert qui entoure Jaisalmer. La ville est surtout connue pour sa formidable forteresse qui ressemble à un impressionnant château de sable dominant la ville du haut de sa colline. La forteresse abrite un magnifique palais et une vieille ville parcourue par des ruelles sinueuses et étroites. En dehors de la forteresse s'étend une ville calme où de nombreux havelis aux extérieurs raffinés et bien rénovés. Autour de la ville s'étend le désert. Quelques dunes de sable peuvent se comtempler à quelques kilomètres de Jaisalmer. Les dunes de Sam et de Khuri attirent de nombreux touristes avec leurs balades à dos de chameaux.

 

Jaisalmer a longtemps été une étape importante sur la route des épices, de la soie et de l'opium entre la vallée de l'Indus (Pakistan) et l'Asie centrale. Cela explique le nombre et la qualité des havelis de la ville. Au XIXème siècle, la colonisation avec la construction de chemins de fer et de ports sur l'Océan Indien entrainèrent le déclin de la ville. La partition de 1948 entre Pakistan et Union Indienne a accentué le déclin de la ville. La ville reprit de l'activité à la fin du XXième siècle grâce à l'essor du tourisme et l'intérêt stratégique de sa position dans les conflits indo-pakistanais.

 

La Citadelle possèdent 99 tours et 4 portes que l'on doit traverser successivement pour atteindre enfin la place principale. le Palais du Rajmahal offre une visite étonnante par la complexité du labyrinthe parcouru. La terrasse au sommet offre un panorama imprenable sur la ville et le désert à l'entour. Cinq jolis temples jaïns sont bâtis au centre de la place forte. Ils sont reconnaissables à leurs stupas qui dominent les ruelles. Deux des cinq temples jaïns sont ouverts au public et montrent un intérieur finement sculpté.

La ville basse est l'occasion d'une promenade des plus intéressantes. De nombreux havelis offrent des façades magnifiquement sculptés. De formidables palais à plusieurs étages ont été construits par les riches marchands du XVIIIème siècle. Trois havelis en particulier peuvent être mentionnés : Patwah-Ki-Haveli, Nathmal-Ki-Haveli et Salam Singh Haveli. De nombreuses boutiques se découvrent aussi au cours de la promenade. L'artisanat produit des bijoux, des tapis et des vêtements en pashmina.

Autour de Jaisalmer, quelques monuments se visitent dans le désert. Le lac artificiel de Gadi Sagar présente de jolies édifices. Les Cénotaphes de Bada Bagh sont des contrustions dépaysantes pour des occidentaux. Evidemment, les tombes sont vides puisque les corps font l'objet d'une crémation. Chaque Cénotaphe possède une pierre représentant le défunt à cheval et les femmes du défunt alignées debout à ses côtés. Le Temple de Lodruva, temple jaïn très ouvragé, se visite à 14 kilomètres de Jaisalmer. Enfin, Amar Sagar attire pour son portail en arches et son parc ombragé depuis lequel un lac (sec au moment où nous l'avons visité) s'étend.

Enfin, Jaisalmer est l'occasion d'effectuer une balade à dos de chameaux pour découvrir les dunes de sables qui se situent à 40 kilomètres de la ville. Khuri et Sam sont les endroits les plus touristiques. La durée des balades est variable : Certains touristes partent pour une ou plusieurs semaines dans le désert. La plupart se contente d'une balade d'environ 2 heures au coucher du soleil avec possibilité de dormir à la belle étoile ou bien dans les huttes des villages à l'entour.

Commenter cet article

Françoise 25/11/2011 22:08


Est-ce un palais ? est-il habité ?

Guy Leroy 27/11/2011 11:18

Un palais non habité en effet