Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

DSC03005.JPG

La Colonisation

Bartolomé Ruiz aborda les côtes de l'Equateur en 1526, suivi un an plus tard par Francisco Pizarro. Ce dernier, à la tête des Conquistadors Espagnols, commence la conquête du pays en 1532, profitant de l'affaiblissement du pouvoir Inca.
Les Conquistadors dirigés par un capitaine de Pizarro, Diego de Almagro envahissent la région. Le chef Inca Rumiñahui organise la résistance mais Sebastián de Benalcázar occupe la capitale et va fonder San Francisco de Quito le 6 décembre 1534.

Le 25 juillet 1538 est fondée la ville de Guayaquil.
En 1541, Gonzalo Pizarro commence une expédition dans la forêt anazonienne poursuivie par Francisco de Orellana qui atteint le fleuve Amazone.

En 1546 la ville de Loja est fondée, puis c'est au tour de Cuenca de voir le jour le 12 avril 1557.
C'est en 1563 qu'est crée la Real Audiencia de Quito, placée sous l'administration de la Vice-Royauté du Pérou.

Les Jésuites vont s'installer en Equateur, construisant des églises, des cathédrales, des écoles et des universités. L'université San Gregorio de Quito est fondée en 1622.

En 1684, Guayaquil doit faire face aux attaques des corsaires anglais.

En 1718, la Real Audiencia de Quito est placée sous l'administration de la Vice-royauté de Santa Fe de Bogotá, puis repasse à nouveau sous la tutelle de la Vice-Royauté du Pérou en 1722, avant de revenir définitivement à la Vice-Royauté de Santé Fe de Bogotá (Nouvelle-Grenade) en 1739.

C'est en 1765 que commencent les premiers soulèvements des créoles contre le monopole royal sur le tabac, l'alcool, la poudre, etc... En 1767, le Roi d'Espagne fait expulser les Jésuites de tous les territoires de son royaume.

L'indépendance

Le 10 août 1809, les créoles équatoriens refusent de reconnaître le Gouvernement espagnol et constituent une junte dirigée par Pío Montúfar, Marquis de Selva Alegre. Un an plus tard, le 2 août 1810, une révolte populaire éclate à Quito. Mais les membres de la junte sont fait prisonniers et exécutés.
En 1811 unenouvelle Junte est mise en place, et c'est en 1812 qu'est rédigée une première constitution.

Le 9 octobre 1820, Guayaquil proclame son indépendance. Puis c'est autor de Cuenca le 3 novembre. En 1821, le Général Sucre vient en aide au Gouvernement de Guayaquil en 1821. Le 24 mai 1822, il remporte la bataille de Pichincha et Quito et Guayaquil incorporent la République de Colombie.

A peine indépendants, la Colombie et le Pérou s'affrontent en 1828 pour un problème de frontière. Guayaquil est bombardée par la flotte péruvienne, mais la Colombie emporte la victoire et un traité de paix est signé le 27 février 1829.

Le 13 mai 1830, le District du Sud se sépare de la Colombie et le 4 juin 1830 l'Equateur devient un état indépendant.
Le Maréchal Sucre est assassiné à Barruecos, juste avant la nomination du premier président de l'Equateur, le Général Juan José Flores.

Les temps troubles

L'Equateur prend possession des îles Galápagos en 1832. Peu de temps après sa création, le pays plonge dans de longues années de troubles. Une guerre civille éclate en 1835 et Vicente Rocafuerte prend le pouvoir jusqu'en 1839. La Revolución Marcista éclate en 1845 à Guayaquil et le Général Flores est écarté du pouvoir.

En 1851, le Général José María Urvina, abolit l'esclavage des Noirs en Equateur.

En 1858, le Pérou déclare la guerre à l'Equateur. Les forces péruviennes débarquent à Guayaquil et le Gouvernement est dissout. Une coalition nationale dirigée par Gabriel García Moreno, remporte la guerre et met fin au conflit militaire avec le Pérou en 1860.

En 1863, l'Equateur entre en guerre avec la Colombie : l'armée équatorienne est vaincue à Cuaspud.

En 1869, Gabriel García Moreno organise un coup d'état et prend le pouvoir. Il sera assassiné le 6 août 1875 à Quito.
En 1884 la guerilla montonera menée par les libéraux éclate sur la côte Pacifique. L'année suivante, le "sucre" devient la monnaie nationale.

Le 5 juin 1895, Eloy Alfaro dirige la Révolution Libérale. Celui-ci arrivera à ses fins en 1906 en organisant une nouvelle révolution. Une Charte Constitutionnelle est créée où apparait la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

En 1910, un nouveau conflit éclate entre l'Equateur et le Pérou. Alfaro quitte la présidence de la République en 1911, puis il est assassiné le 12 janvier 1912 à Quito. De nombreuses révoltes surgissent dans le pays.

En 1925, une révolte militaire renverse le Gouvernement. Une nouvelle Constitution propose des réformes sociales en 1928, dont le droit de vote pour les femmes.

En 1941, l'armée péruvienne envahit le territoire équatorien et le 29 janvier 1942 l'Equateur doit signer un traité frontalier avec le Pérou, cédant la moitié de son territoire.

En 1944, ne révolte populaire renverse Arroyo del Río. Il est pemplacé par Velasco Ibarra à la tête du pouvoir exécutif.

En 1963, une dictature militaire est instaurée en Equateur. Celle-ci durera jusqu'en 1966.

 

Les temps modernes

Un premier gisement de pétrole est découvert en Amazonie en 1967. En 1969, l'Equateur intègre leGroupe d'Intégration Andine.
En 1972, une nouvelle dictature prend place. Elle durera jusqu'en 1979 avec l'election du président Roldos.

En 1990, un soulèvement des peuples indiens de l'Equateur agite le pays.

L'Equateur souffre des conséquences d'El Niño en 1997, le secteur de la pêche, une des principales ressources du pays, est durement touché.

En 1998, Jamil Mahuad est élu Président et signe un Traité de Paix avec le Pérou. Pour faire face à la crise économique, le Président Mahuad veut réformer l'économie de son pays en ordonnant un gel bancaire de sept ans, puis fait du dollar américain la monnaie de l'Equateur (2000). Les Indiens, soutenus par des milistaires, s'opposent aux mesures du président et marchent vers Quito et d'autres villes. Ils obtiennent la destitution du qui destitue le Président Mahuad. C'est son vice-président Gustavo Noboa qui lui succède. Ilconfirme la dollarisation de l'économie équatorienne et le "sucre" est remplacé par le dollar américain.
 

Commenter cet article

paysage 04/10/2010 22:14



les leçons d'espagnol ont elles porté leurs fruits pour ce voyage...