Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

Cuba2012-8288.JPG

Cuba, c'est la plage, mais c’est aussi le rhum, les cigares et le café. Histoire, faits surprenants et lieux à ne pas manquer pour découvrir ce trio cubain.

Rhum: la part des anges

«Tous les chemins mènent au rhum», dit-on à Cuba. Et c’est un peu vrai puisque les champs de cannes à sucre, les rhumeries traditionnelles et les drinks faits à base de rhum sont légion au pays.

Le rhum fait depuis toujours partie de Cuba: dès la colonisation espagnole, on y coupe la canne à sucre et au 20e siècle, près de 200 sucreries jalonnent le pays. De nos jours, un des plus importants producteurs de rhum de Cuba, Havana Club, produit 3 800 000 caisses de bouteilles de rhum par année, dont 70% sont exportées à travers le monde.

À La Havane, en visitant le musée du Rhum de Havana Club, on apprendra plusieurs faits surprenants sur la boisson emblématique de Cuba, dont la différence entre rhum blanc et rhum brun, et on sourira quand on apprendra que l’alcool qui s’évapore lors de la distillation s’appelle «la part des anges».

Des cigares pour tous les goûts

Les cigares cubains sont réputés à travers le monde. On dit que leur grande qualité vient d’une conjonction géographique, géologique et humaine. Issus surtout du tabac cultivé dans les champs de la province de Pinar del Rio, à l’ouest du pays, les cigares cubains sont roulés à la main avant d’être entreposés dans des boites de cèdre scellées, puis classifiés selon leur sorte et leur taille.

Cuba produits une quinzaine de marques de cigares de luxe dont plusieurs sont connues mondialement telles que Cohibas, Partagas, Bolivars, Montecristo et Romeo y Julieta. Pour les acheter, il faut visiter une des nombreuses Casas del Habano dispersées à travers le pays.

Ceux qui veulent se familiariser avec la fabrication des cigares visiteront la belle et luxuriante région de Pinar del Río, berceau de la culture du tabac à Cuba. S’y trouvent plusieurs fabriques de tabac très intéressantes à visiter. On y apprendra les étapes de fabrication et on y rencontrera des artisans du cigare.

D’ailleurs, à Pinar del Río, on souhaite lancer en 2012 une Route du tabac qui tracerait le chemin entre fabriques, musées, restaurants et petites auberges familiales. Le projet, qui vise à rendre plus accessibles la région et la découverte du tabac, est en développement.

Mais Cuba ne produit pas seulement des cigares de qualité! L’île produit aussi les cigares les plus longs. Le 4 mai dernier, à La Havane, le Cubain José Castelar Cairo a battu son propre record mondial et s’est de nouveau inscrit dans le livre des records Guinness en présentant un cigare roulé à la main de 81,8 mètres de long!

Couleur café

Le climat et les montagnes de Cuba permettent, un peu partout à travers le pays, la culture du café que l’on dit très fin et de grande qualité. Pour les Cubains, la consommation de café est une habitude qui favorise les rencontres sociales au lever, après les repas ou à tous moments du jour. Toutes les raisons sont bonnes, à Cuba, pour prendre une pause café!

On peut l’acheter à petit prix en grain ou moulu ou encore goûter le café préparé dans l’un des nombreux restaurants ou cafés du pays.

 

Commenter cet article