Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

P1010527.JPG

Inti, le Soleil, était le dieu de l’empire inca et l’Inca qui régnait son descendant direct.
Son autorité était puissante et imposante car il était considéré comme le fils du Soleil. Sa mission était de gouverner et de protéger son peuple.

Un de ces Incas, fils du Soleil, était connu pour être particulièrement généreux et attentionné. Il allait visiter son Empire et faisait en sorte de conquérir de nouvelles terres en invitant ses habitants à  le rejoindre. En contrepartie il leur enseignerait comment ne jamais manquer de rien.
Un beau jour, ce brave Inca est tombé gravement malade, son mal était inconnu et aucun remède ne pouvait le soigner. Il était condamné à  mourir prochainement.
Jusqu’au jour où vint du Sud de son royaume un coureur annonçant que là -bas existait Le remède qui allait guérir l’Inca.
Une caravane emmène alors l’Inca depuis Cuzco, capitale de Tahuantisuyo à  la recherche du remède, une herbe médicinale.

Ils pouvaient s’enorgueillir de voyager rapidement sur les voies de pierres construites par la dynastie Pachacutic. Ils pouvaient facilement traverser les vallées et les montagnes. Mais l’état de l’Inca s’aggravait, le temps pressait.
Jusqu’au jour où ils rencontrèrent un fleuve descendant de la montagne impossible à  franchir, aucun gué, aucun pont. La caravane remonte alors en amont pour espérer trouver un passage. Décidés à  camper en attendant que les éclaireurs cherchent le passage, ils attendent leur retour. L’inca est dans un état de santé inquiétant, il est faible.
Rien n’y fait, les éclaireurs partis dans différentes directions reviennent tous sans avoir trouvé un passage.
Ils réunissent alors un conseil pour décider de la marche à  suivre. A grand regret ils s’avouent vaincus et décident du retour. Ils sont abattus à  l’idée de savoir que l’Inca ne survivra pas et ne reverra jamais Cuzco.
Le départ est annoncé pour le lendemain, sans perdre de temps.
Ils entourent alors l’Inca de tous les soins possibles et lui expliquent la situation. Ils lui font preuve d’attention et essaient de le soulager comme ils peuvent.

 

Pendant ce temps, Inti, le Soleil, allait disparaitre derrière les montagnes tout en observant la scène. Touché par tant de délicatesse du petit peuple envers son monarque, il consulte Mama Quilla, la Lune, et tous les deux décident de les aider.
Le lendemain matin à  l’aurore, la caravane stupéfaite découvre un pont de pierre tendu au-dessus de la rivière infranchissable. Les dieux les saluaient et leurs espérances de sauver leur monarque reprenaient toutes leurs ardeurs. La caravane se remit en marche, l’Inca était maintenant dans un état pitoyable et plusieurs jours de marche restaient à  parcourir.
Arrivés sur les lieux, tous s’empressent de collecter cette fameuse herbe médicinale qui allait guérir leur monarque. Ils l’installèrent confortablement sous une grande tente le temps de sa cure. Quelques jours plus tard il était sauvé et reprenait rapidement de la vigueur. Sa guérison n’a pas tardé et le retour triomphant vers Cuzco décidé et annoncé.

La nouvelle se transmit de village en village et sur le chemin du retour chacun attendait l’Inca pour se prosterner et le saluer avec toute la ferveur de ces petits peuples andins.

Depuis lors au nord-est de Mendoza où passe le rio cuevas, celui-là  même qui interdisait le passage à  l’Inca malade, s’élève le Puente del Inca.

Le pont de l’Inca (ou Puente del Inca) se trouve à  2800m d’altitude, à  175km de Mendoza sur la Ruta Internacional 7 qui mène au Chili. De cette route on peut apercevoir également l’Aconcagua.

Commenter cet article