Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

 

Léonard de Vinci (Leonardo di ser Piero da Vinci) peintre, sculpteur, orfèvre, musicien, architecte, physicien, astronome, savant, géologue, géomètre, anatomiste, botaniste, alchimiste, inventeur visionnaire, ingénieur mécanicien, et militaire, horloger, urbaniste, et homme de science de génie italien multidisciplinaire et ultra prolifique (Vinci, 15 avril 1452 - Amboise, 2 mai 1519).

 Homme d'esprit universel, à la fois artiste, scientifique, inventeur et philosophe humaniste, Léonard de Vinci incarne l'esprit universaliste de la Renaissance dont il fut un des symboles majeurs et demeure l'un des plus grands hommes de cette époque.

  


  

 Pendant que le fond de ma prochaine toile se prépare choisissez une Leonard de Vinci et commentez la pour nous tous. Laissez courrir votre lyrisme, lâchez vous comme vous le faites avec la peinture.

 

 

Qui commence?

 


L'oeil voit les choses de façon plus certaine dans les rêves qu'il ne les voit par l'imagination durant la veille.

 

Dès que la Chance entre quelque part, l'Envie aussitôt fait le siège et engage le combat.

 

Il n'est aucune chose qui aille plus vite que les années.

 

Celui qui attend de l'expérience ce qu'elle ne peut donner s'éloigne de la raison.

 

Nous faisons notre vie de la mort d'autrui.

 

La science est le capitaine, et la pratique, ce sont les soldats.

 

Il ne faut pas appeler richesses les choses que l'on peut perdre.

 

Tant que dure ta jeunesse, acquiers des choses qui ensuite te consoleront du dommage de ta vieillesse.

 

D'une chose légère peut naître un grand désastre.

 

La sagesse est fille de l'expérience.

 

La vie bien employée est longue.

 

C'est à tort que les hommes se plaignent de la fuite du temps, en l'accusant d'être trop rapide, sans voir qu'il s'écoule à la bonne vitesse.

 

L'expérience ne se trompe jamais, ce sont nos jugements qui se trompent.

 

Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail.

 

L'oeuvre de la nature est bien plus difficile à comprendre que le livre d'un poète.

 

Parmi les cinq sens, la vue, l'ouïe et l'odorat connaissent moins d'interdits que le toucher et le goût.

 

 

Commenter cet article

regine 08/06/2009 19:29

J'aime ce type de réponse très recherchée... Mais as-tu réellement compris un seul mot de son répertoire philosophique et trés contesté du reste (même si j'ai toujours adoré lire "Freud" surtout dans ma période d'adolescente tourmentée où Je m'extasiais de ses pensées...)en tout cas tu sembles convaincu... Est-ce une caractéristique de l'homme ? ou trop fatigué après une dure journée pour une réponse plus personnelle ,

Guy Leroy 14/06/2009 22:50


On dira, trop fatigué après une dure journée...


regine 03/06/2009 12:05

"Parmi les 5 sens, la vue, l'ouie et l'odorat connaissent moins d'interdits que le toucher et le goût". C'est le tribu que nous payons lorsque nous passons de l'enfance à l'âge adulte... Peut être parceque nous nous interdisons beaucoup de choses au nom de prétextes philosophiques, moraux, religieux. Le "toucher" c'est oser ce que la pensée nous défend. C'est s'aventurer dans des sables mouvants... C'est avoir un contact charnel avec la matière ou l'individu : Cet "autre" qui nous attire et en même temps nous effraie... Lorsque tu peins avec les doigts, le contact est immédiat le tableau est la prolongation de toi : il n'y a plus toi, la toile, le pinceau (qui est comme une caresse de la toile) pour aboutir à une explosion de couleurs. Quant au goût, il y a cette même intimité que l'on créé entre soi et la texture ou l'autre. C'est comme un baiser du bout des lèvres ou passionné : là encore il faut oser ce que le corps veut dire mais ce que les tabous interdisent... Finalement, la peinture, l'écriture, la musique servent de traduction ou d'exutoire à ces sens que nous nous interdisons - à tort ou à raison !!   

Guy Leroy 07/06/2009 23:03


Mais je n'ai jamais eu la sensation que le toucher et le gout étaient tabou. Peinture, écriture et musique sont en fait des activités artistique
Et le je pense à la sublimation, ce processus postulé par Freud pour rendre compte d'activités humaines apparemment sans rapport avec la sexualité, mais qui trouveraient leur ressort dans la force
de la pulsion sexuelle. Freud a décrit comme activités de sublimation principalement l'activité artistique et l'investigation intellectuelle. La pulsion est dite sublimée dans la mesure où elle est
dérivée vers un nouveau but non sexuel et où elle vise des objets socialement valorisés.


Jacques Abenaïm 30/05/2009 17:59

Si vous voulez tout savoir sur Léonard de Vinci et son temps, entre autre la véritable identité de Mona Lisa et le fait qu'elle était folle de Christophe Colomb avec lequel elle a eu un enfant, alors lisez mon essai Da Vinci Sfumato La révélation. Je défie quiconque de pouvoir démolir ma théorie et les preuves à l'appui. Tout se trouve sur mon site: davincisfumato.com

Émilie Maisonneuve 06/10/2008 02:13

Salut,Je suis une artiste, mais je n'ai jamais pu peindre une toile encore, j'en rêve beaucoup.. Ce que je peux dire, c'Est que j'ai une bulle en moi ( mon imagination p-t ) même que c'est plus haut que ca.. Ce que je voie dans cet bulle est différent de tout les peintre, il m'est dur de pouvoir dire excatement ce qu'il en ai de cet toile.. ce que j'arrive à voir à travers cet toile au niveau ( matériel terrestre ) c'est le soleil vu de tres pres, comme si je pouvais y toucher.. j'aimerais bien pouvoir dévoiler cet toile d'un autre oeil, autre que ceux de mon corp.. la toile me parle beaucoup mais je ne peux j'amais mettre de mot à ce que je voie.. En esperant un jour, peindre ce que je voie dans ma '' bulle''

Guy Leroy 09/10/2008 20:15


Il faut absolument que tu la peignes cette bulle. Elle doit être fantastique! Je voudrais la voir!


Artcande - galerie d'Al Maury 28/08/2007 17:01

Bonjour Le coucher de soleil "brazil" parlement est un tableau purement géo.Superbe !ALain

Guy Leroy 28/08/2007 21:40

Merci de ton commentaire sur le parlement de Brésil. Clique ce liens, et tu verras l'article illustré d'un petit texte écrit à mon retour du Brazil. A bientôt Alain.http://www.chevalets.net/article-5087478.html

andrée 11/06/2007 17:02

"Faites que votre tableau soit toujours une ouverture au monde."
 
j'ai choisi cette citation... ailleurs.. tant pis... mais je trouve celle ci optimiste et humaine.

chantal Germagnan 04/06/2007 19:40

coucou GuyIl est où to com. pour la fête des mères?bisou

Françoise 04/06/2007 14:32

"Il n'est aucune chose qui aille plus vite que les années"
Raymond Devos disait "ce n'est pas le temps qui passe, c'est nous qui avançons"
Et vous laquelle préférez-vous ?

Françoise 04/06/2007 05:36

"L'oeil voit les choses de façon plus certaine dans les rêves qu'il ne les voit par imagination durant la veille"
J'ai une petite préférence pour celle-ci. Quand on rêve les choses paraissent toujours bien réelles et tellement plus belles...

iza 03/06/2007 23:00

' tant que dure ta jeunesse, acquiers des choses qui ensuite te consoleront du dommage de ta vieillesse ' ------> ouéééé alors beaucoup d'économies surtout parceque d'ici là, bouhh, parait que y'aura plus de retraite !!! haha  (bon j'imagine que là jsuis à coté de la plaque et que je devrais parler santé, sagesse et tout mais non j'ai pas envie ce soir!! :)))))))))) bizOouu

leia 03/06/2007 11:15

Bonjour Guy
Merci de tes souhaits amicaux...je serai beaucoup moins presente c'est sur mais je laisserai de temps en temps des traces sur mon blog et sur les votres...
"l'experience ne se trompe jamais, ce sont nos jugements qui se trompent"
ce que je peux lire dans de cette phrase c'est que la vie nous montre par nos experiences tant de choses mais notre esprit , enchaîné par ses peurs, ses mécanismes primaires de défense, ne voit pas forcement la réalité de cette experience et la deforme...
L'experience de la médit , je crois, devrait permettre de toucher une certaine réalité en faisant en sorte que notre esprit la deforme le moins possible...
bon, là je commence le délire...alors vaut mieux que je m'arrete ...
j'ai envie de prendre les pigmens d'ocres de roussillon et de barbouiller avec...lol
bonne continuation à toi
bises

Kao 02/06/2007 17:42

"il ne faut pas appeler richesses les choses que l'on peut perdre", j'ai beaucoup hésité, il y a pas mal de vérité dans ces citations, mais dans l'ensemble je les trouve toutes pessimistes, est-ce que tu as fait ce choix délibérément, comme c'est la seconde partie, je me demandais, dans l'ensemble ce serait presque démoralisant tout ce qui ressort de ces citations ; de même, j'ai trouvé aussi, en même temps que le côté un peu négatif, certaines sont carrément abusives, il énonce des trucs qui n'engagent que lui je trouve ; je crois que je préférais les premières, de mémoire ; je t'embrasse Guy

Tristan 02/06/2007 17:16

gloups! dur dur ! lol'pas inspiré ce coup ci!j'attends de lire ce que les autres vont mettre un peu! ;)

oiseau 02/06/2007 15:20

"C'est à tort que les hommes se plaignent de la fuite du temps, en l'accusant d'être trop rapide, sans voir qu'il s'écoule à la bonne vitesse."Le temps est inéluctable, tout le monde connaitra sa fin plus ou moins vite mais le temps nous est compté alors soyons le plus heureux possible dans cette marge de temps ! il est vrai que les années passent plus vite qu'on ne voudrait, on aimerait toujours rester jeune mais difficile si ce n'est que dans l'état d'esprit où on se trouve.Je pense que moins on pense à cette fuite de temps, plus on reste jeune, que ce ne sont ni les rides, ni l'âge que l'on atteind qui semble être une barrière. Tout ceci est très psychologique en fait, ne pensons plus à cette fuite de temps autrement on ne verra que du négatif!Grosses bises...