Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

 Pablo Picasso est un génie du siècle . Son nom évoque très souvent "la période bleue", "la période rose", Les demoiselles d'Avignon , Guernica, le cubisme...

Ses citations sont moins connues. Je vous en présente quelques unes à méditer.

.

Et je vous propose un exercice très enrichissant, à vous,  les amis qui visitez mon site. Choisissez une citation de Picasso et commentez la pour nous tous. Laissez courrir votre lyrisme, lâchez vous comme vous le faites avec votre peinture.

Qui commence?

 

La peinture, ce n'est pas copier la nature mais c'est apprendre à travailler comme elle


L'amour est une ortie qu'il faut moissonner chaque instant si l'on veut faire la sieste étendu à son ombre

Toutes les images que nous avons de la nature, c'est aux peintres que nous les devons. C'est par eux que nous les percevons. Rien que cela devrait les rendre suspects

L'art n'est pas chaste, on devrait l'interdire aux ignorants innocents, ne jamais mettre en contact avec lui ceux qui y sont insuffisamment préparés. Oui, l'art est dangereux. Ou s'il est chaste, ce n'est pas de l'art.

C'est l'âge qui nous a forcé à arrêter, mais il reste l'envie de fumer. C'est la même chose que pour faire l'amour. On ne le fait plus mais on en a encore envie

Pour apprendre quelque chose aux gens, il faut mélanger ce qu'ils connaissent avec ce qu'ils ignorent

Faut-il peindre ce qu'il y a sur un visage ? Ce qu'il y a dans un visage ? Ou ce qui se cache derrière un visage ?

Qui voit la figure humaine correctement ? Le photographe, le miroir ou le peintre ?

Il faudrait pouvoir montrer les tableaux qui sont sous le tableau.

Il n'y a en art, ni passé, ni futur. L'art qui n'est pas dans le présent ne sera jamais.

Dans le temps des semailles, apprends ; dans le temps des moissons, enseigne ; en hiver, jouis

Si nous pouvions posséder tout ce que notre regard moissonne, aurions nous besoin de chercher un sens à notre vie ?

L'amour est une ortie qu'il faut moissonner chaque instant si l'on veut faire la sieste étendu à son ombre.

La veillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps de la moisson pour les sages.

Pourquoi je suis communiste ? C'est bien simple : je possède un milliard et je veux le garder.

Les autres parlent, moi je travaille

La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements. C'est un instrument de guerre offensive contre l'ennemi

Il faut bien que la nature existe, pour pouvoir la violer.

Rien ne peut être fait sans la solitude

En peinture on peut tout essayer. On a le droit. Mais à condition de ne jamais recommencer

Et ça représente quoi ?
- Cela représente un million


On devient jeune à soixante ans. Malheureusement, c'est trop tard.

J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant

Je mets dans mes tableaux tout ce que j'aime. Tant pis pour les choses, elles n'ont qu'à s'arranger entre elles.

S'il n'existait qu'une seule vérité, on ne pourrait peindre des centaines de tableaux sur un même sujet.

Nos morts continuent de vieillir avec nous

Le travail est nécessaire pour l'homme. Il en a inventé le réveil-matin

Le goût est l'ennemi de la créativité.

Dans chaque être humain vit une colonie entière.

Tout acte de création est d'abord un acte de destruction

Donnez-moi un musée et je le remplirai

J'essaie toujours de faire ce que je ne sais pas faire, c'est ainsi que j'espère apprendre à le faire

C'est dangereux le succès. On commence à se copier soi-même et se copier soi-même est plus dangereux que de copier les autres... c'est stérile

De nos jours, l'on ne va plus à l'asile,
on fonde le cubisme

Les accidents, essayer de les éviter... c'est impossible. Ce qui est accidentel révèle l'homme

C'est dans le travail d'une vie que réside la véritable séduction

Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant

Certains peintres transforment le soleil en un point jaune ; d'autres transforment un point jaune en soleil

La jeunesse est la période où l'on se déguise, où l'on cache sa personnalité. C'est une période de mensonges sincères

L'art est un mensonge qui nous permet de dévoiler la vérité

Tout ce qui peut être imaginé est réel

Les ordinateurs sont inutiles. Ils ne savent que donner des réponses

S'il y avait une seule vérité, on ne pourrait pas faire cent toiles sur le même thème

Le métier, c'est ce qui ne s'apprends pas

On met longtemps à devenir jeune

Chercher ne signifie rien en peinture. Ce qui compte, c'est trouver

Un tableau était une somme d'additions. Chez moi, un tableau est une somme de destructions.

L'art nègre ? Connais pas

Rien ne peut être fait dans la solitude

Tout l'intérêt de l'art se trouve dans le commencement.
Après le commencement, c'est déjà la fin.

Je n'évolue pas, je suis. Il n'y a, en art, ni passé, ni futur. L'art qui n'est pas dans le présent ne sera jamais

Je ne peins pas ce que je vois, je peins ce que je pense

Quand je n'ai pas de bleu, je mets du rouge.

Un tableau ne vit que par celui qui le regarde

Je ne cherche pas, je trouve.

Si l'on sait exactement ce qu'on va faire, à quoi bon le faire ?

  

Commenter cet article

mauri 17/02/2008 13:10

est ce que quelqu'un pourrait m'aider a developper l idee de picasso par rapport  a la citation :" on met longtemps a devenir jeune"? merci d avance

cyril leysin 13/02/2007 01:40

salut Guy!
"quand je n'ai pas de rouge je mets du bleu"
c'est génial! il fallait oser...
osons!!!
;)

birgit 27/01/2007 17:01

"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant"j'ai du mal à redevenir enfant ; quand on est adulte on réflechi trop pour la peinture comme dans tous les actes de la vie et ça enlève du piment à tout ce qu'on fait

Guy Leroy 27/01/2007 18:39

je suis d'accord birgit! Moi je tente, et y réussi pas mal d'ailleurs, de rester un grand enfant. Mais c'est certain que je réféchis trop en peignant.  A bientôt.

patrick 26/01/2007 09:26

françoise,on appelle cela de l'idolatrie!!!!!!!

Guy Leroy 26/01/2007 09:53

Tu ne serais pas jaloux, Patrick!

Kaoline 26/01/2007 09:22

oui, françoise, celle-là me plait beaucoup aussi, car c'est ce que je dis toujours à mes enfants : si vous ne savez pas, faites-le jusqu'à ce que cela vous paraisse facile, et ça y est, le tour est joué

Guy Leroy 26/01/2007 10:10

Vous voyez Francoise, il ne faut pas avoir peur des citations de Picasso. Vous avez même le soutien de Kaoline.

FRANCOISE 26/01/2007 08:37

J'essaie toujours de faire ce que je ne sais pas faire, c'est ainsi que 
j'espère apprendre à le faire !
J'aime beaucoup celle-ci. Elle vous ressemble un peu ! A part que vous, vous pouvez tout faire...........  

Guy Leroy 26/01/2007 10:11

Je suis flatté..... On dira, presque tout:-)))).....

patrick 25/01/2007 11:49

christine,c'était de l'humour à 2 balles
je recommande à tous d'aller lire le vibrant hommage à l'abbé pierre,écrit par christine sur son blog   dictatielles

patrick 25/01/2007 09:19

allez!! je vais me faire le défenseur de ce pauvre jérome!!!
comme guy,je suis un brin provocateur et de la façon que vous réagissez,j'ai l'impression que certains ont un ego surdimensioné.
il faut prendre sa critique comme elle est,c'est son droit,de toute façon,nous avons notre propre opinion,là ,vous lui donnez trop d'importance et l'ignorer aurait été la meilleure réponse

Guy Leroy 25/01/2007 13:17

Tu veux une pastille Vichy, Patrick!!:-)))))

francoise 25/01/2007 06:27

Trop drôle ! Jérome.... mais au fait que connais-tu à la peinture ?

Guy Leroy 25/01/2007 13:16

A mon avis , rien! Quoique! Mais il est à coté de la plaque, au fond du puit, il pipète la couleur d'un bras habile pour convaincre le peintre.

oiseau 24/01/2007 14:06

Ce serait bien un jour de penser à parler de Marie Laurencin!
Pour Picasso, ces citations sont comme ces tableaux! Très parlants!

Guy Leroy 24/01/2007 21:48

Je penserai à Marie Laurencin, c'est promis Oiseau!

Kaoline 24/01/2007 13:18

d'ailleurs ne dit-on pas, à juste titre : "la critique est aisée, mais l'art est difficile" ? En voilà l'exemple parfait

Guy Leroy 24/01/2007 21:45

Jérome, tu es un prototype parfait!!!! Ca te fait du bien de lire ca, hein?

Kaoline 24/01/2007 13:16

c'est une provocation, rien de plus, quelqu'un qui veut se faire remarquer, et qui ne peut y parvenir par la voie royale de l'art, donc il essaie ce qui est à sa portée ; on peut en rire comme toi, guy, ou carrément ignorer, de toute façon, cette personne n'attend qu'une chose : faire parler d'elle, à nous de voir si nous avons envie de la satisfaire ou non ; de toute façon, des comme ça, il y en a, on en trouve partout, c'est beaucoup plus courant que le talent

Guy Leroy 24/01/2007 21:44

Je suis aussi provocateur alors je paux comprendre Jérome. En revanche, provoquer de cette manière, c'est petit et à la portée de tous!

oiseau 24/01/2007 13:10

Ne te décourage pas pour ce dernier commentaire sur la toile 15!
Continue, il faut de la volonté ! c'est vrai que certains ne seront pas toujours sympa.!On peut penser en prenant tout de même une certaine délicatesse, cela m'est arrivé trop souvent qu'on en manque à mon égard alors je peux te comprendre!

Guy Leroy 24/01/2007 21:42

Ce genre de commentaires me booste! Le Jérome, il va voir dans quelque temps!! Je le prend à la rigolade! C'est un jaloux qui critique pour se rendre intéressant....

guy 24/01/2007 12:55

ALLEZ DONC VOIR LE DERNIER COMMENTAIRE QUE JE VIENS DE RECEVOIR SUR MA TOILE 15!!!!!!!!  JE PREFERE EN RIRE MAIS C EST TRES SURPRENANT!GUY LEROY

patrick 24/01/2007 10:08

bien reçu le message,kaoline,ta remarque est juste,le gout ,effectivement,empéche d'aller voir ailleurs et est un frein à la créativité.merci de m'avoir ouvert les yeux                    quand à moi,et je trouve que cette citation te va bien,guy :  en peinture on peut tout essayer.on a le droit.mais à condition de ne jamais recommencer.          mais là je retombe dans mes travers et suis contractidoire avec le début du message

Guy Leroy 24/01/2007 21:40

Il faut tout essayer, mais pourquoi ne pas recommencer?  Quand c'est réussi ou agréable, on recommence! Non?

cocole 24/01/2007 08:29

un tableau ne vit que par celui qui le regardec'est comme pour la couleur d'une fleur, pour que sa couleur existe il faut de la lumière, il faut la fleur, et il faut un regard, sans ces trois éléments elle n'existe pas....bonne journée le peintre!!

Guy Leroy 24/01/2007 21:33

salut Cocole, tu as tout a fait raison! L'art passe par la rétine et l'émotion que cette rétine transmet à notre cerveau, à notre sensibilité.

Kaoline 24/01/2007 07:46

je dédierai à Patrick celle-ci :"le goût est l'ennemi de la créativité"je suis assez d'accord avec la suivante :"C'est dans le travail d'une vie que réside la séduction"et je me demande pourquoi Guy a inscrit cette dernière à deux reprises :"L'amour est une ortie qu'il faut moissonner chaque instant si l'on veut faire la sieste étendu à son ombre"mais toutes sont matière à réflexion et à enseignement, bonne idée que de nous les soumettre

Guy Leroy 24/01/2007 21:31

Tu as entendu, Patrick! Vive le vert!! Ne t'inquète pas Kaoline, j'ai oublié se supprimer une phrase doublée par erreur ;-)

Tristan 23/01/2007 23:13

"Je n'aime que les objets sans valeur""Cézanne était comme notre père à tous!" car précurseur du cubisme!J'aimais bcp la période bleue, quand il dessinait les gens du cirque et tout! Son père l'a privé de dessiner comme un enfant pendant de longues années, il a bien repris sa revanche !! :))

Guy Leroy 24/01/2007 21:28

Tu as raison, notre père à tous est Cezanne. Réduire la nature à un cylindre, un cube et un cône. Le début du cubisme.

Agathe BONNET 23/01/2007 23:06

Celle que j\\\'aime beaucoup aussi
 "je n\\\'évolue pas, je suis. Il n\\\'y a en Art, ni passé, ni futur. L\\\'Art qui n\\\'est pas dans le présent ne sera jamais".
Elle se passe de commentaire.

Guy Leroy 24/01/2007 21:25

Je suis d'accord avec toi, sans commentaires
Bisous

Agathe BONNET 23/01/2007 23:01

Je choisirai la dernière: " si l\\\'on sait exactement ce qu\\\'on va faire, à quoi bon le faire ?"
C\\\'est tellement bon de ne pas savoir ou on va atterrir, même si on a une idée première de ce qu\\\'on va démarrer (parfois on ne l\\\'a pas) il y a toujours cette part exitante de l\\\'inconnu.
 Que ce soit en Art ou dans la vie. (Partir  connement faire ses courses, il peut toujours se passer autre chose que ce qu\\\'on avait prévu.
Commencer un tableau, en démarrant sur une pensée et hop, ça part ailleurs, alors, jouissance extrême de se laisser porter vers ou par l\\\'inconnu !!!! C\\\'est ça se lâcher ! et lâcher !!! Faire confiance à notre intuition. Notre esprit est un outil merveilleux. Surtout ne pas le brimer dans des "cadres bien carrés"
A votre tour !!!
Gros bisous Guy.

Guy Leroy 24/01/2007 21:24

L'inconnu c'est excitant. Ca casse la routine que nous connaissons tous. Partir sans savoir ou on arrive!  Et ne pas cadrer notre esprit. Les enfants ont ce don la pour le perdre à l'age adulte. Alors restons enfants, naturels, et découvrons avec emerveillement , tel un enfant!