Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

.

L'année commence et voiçi une peinture acrylique abstraite

qui poursuit la série des abstractions rouges.

Le sable, le gel, les couleurs primaires et les couteaux crissent sur la toile

pour exprimer l'inspiration frénétique de l'artiste.

Il est très excitant de découvrir ce moyen d'expression qu'est la peinture abstraite.

.

Mais maintenant un problème se pose maintenant : comment éviter les répétitions d'une toile à l'autre, comment innover pour éviter le "déjà vu"

.

 

 Avez vous des idées à ce sujet?

 

 .

.

Abstraction rouge

 

Cité de lumière, tu rejaillis sur cette toile !

Je rêve de l’antiquité, de la cité aux mille voiles

Où la vie était si agréable au milieu des platanes

Où l’eau jaillissait par tous les coins des cabanes!

Où Cnossos n’était qu’une reproduction future !

Où les maisons étaient peintes sur tous leurs murs !

Où chaque chemin menait au temple de la Déesse !

Où le dauphin symbolisait la royauté de la Déesse !

Où le soleil luisait tant et tant qu’il était le maître du feu !

Où l’idéologie d’une société évoluée était la règle du jeu ! 

 

Didacticielles

 

Commenter cet article

auclaire 17/03/2009 18:29

tres tres beau cette peinture abstraite et oui comment  ne pas se repeter d'une peinture a l'autre.il faut avoir de limagination  felicitation moi meme je peins et je visite souvent des sites sur l'abstrait car je serais tenter par cette peinture mais je ne sais pas comment m'y prendre.  vos couleurs sont tres belles encore felicitations

virginie brodin 02/03/2007 19:11

les couleurs que vous utilisées sont propre à votre création, fraiches spontanées et chaude à la fois, des verts très frais et des rouges brulants!! Bravo! pour oser ce que vous faites, mais toutefois je répondrais à la question : comment ne pas ce lasser, de par l'effet de répetition de geste et de forme, et bien veillez à changer de forme de couteau, deux voir trois différents par toile, essayez!! surtout ne pas perdre vos identifiants chromatiques, vos rouges et vos verts!!sublime;
le choix de changer d'outil donnera un nouvel élan à votre poignet et peut-etre créer des arrondis. je peins moi aussi avec le même couteau que vous, ce qui crée des répetitions.Mais vraiment BRAVO, vous y ëtes!!

Agathe BONNET 05/01/2007 23:37

Il est difficile d'éviter la répétition ! Pour nous tous, car nous avons comme une sorte code à l'intérieur de nous . Et invariablement nous revenons dans le même schéma. Dans la vie aussi d'ailleur, à moins de faire un travail de Titan sur soi.
Mais continue tu trouveras toujours une nouvelle sortie !
A bientôt Guy .

FRANCOISE 05/01/2007 08:31

on sent bien la frénésie dans cette toile !
c'est surtout gai et coloré, j'aime beaucoup !

Guy Leroy 07/01/2007 17:08

Un merci frénétique pour votre compliment!

kaoline 04/01/2007 08:33

"tranquillement " : c'est le maître-mot ; ne l'oublie jamais, c'est la base de tout ; ne pas précipiter les choses, et tout arrive, sans se presser, et pour le mieux

Guy Leroy 04/01/2007 22:52

Oui tu as raison, tranquillement. La précipitation est toujours source d'erreurs.

Tristan 03/01/2007 21:35

je trouve que là tu avances car les formes abstraites rappellent des lettres sans pour autant que ça tombe dans cet excès!(j'aperçois un C et un H)tu rabbas des couleurs du rouge.Certaines formes se distinguent, s'évadent du reste... ta voie avance! ;)

Guy Leroy 03/01/2007 23:17

Merci de l'encouragement, Tristan. Lentement j'avance vers l'horizon! Je cherche tranquillement ma voie. Et si le H que tu vois symbolisait l'horizon que je cherche à atteindre;-)

kaoline 03/01/2007 18:32

Pour l'instant pas d'impression de déjà vu ; tu peux faire du nouveau à chaque fois, tout en partant des mêmes bases, et renouveler l'expérience à l'infini ; tu es loin d'avoir épuisé toutes tes ressources en ce domaine ; il y aura toujours un détail qui remettra tout en question, en matière de volume, lumière, profondeur, et autre, enfin je le crois

Guy Leroy 03/01/2007 23:14

Je retiens ce que tu dis la, je vais renouveler l'expérience à l'infini jusqu'a atteindre l'horizon dont Patrick parle plus haut. Merci de l'encouragement Kaoline.

oiseau 03/01/2007 16:04

Pour répondre à ta question, je ne sais pas trop quoi dire, cela dépend de ton inspiration, par contre c'est difficile de faire plus ou moins la même chose dans les mêmes thèmes, en tout cas, c'est à toi de le ressentir!

Guy Leroy 03/01/2007 23:11

Oui cela dépend de mon inspiration et de la voie que je dois tracer par mon travail, même si les débuts doivent être laborieux

oiseau 03/01/2007 15:57

Cette toile me fait penser à une cité antique qui était très vivante et très prospère. Les traits verticaux montrent la grandeur royale de cette cité et les variantes au niveau du rouge, beaucoup d'humour de ta part, Guy!   

Guy Leroy 03/01/2007 23:09

Je sais que je peux avoir de l'humour, mais la grandeur de la cité royale, je ne l'ai pas vue venir, hi hi!

patrick 03/01/2007 10:39

tu maitrises parfaitement le sujet  des abstractions rouges,cet essai le prouve encore,il est temps d'explorer d'autres horizons.

Guy Leroy 03/01/2007 23:08

Je pense que je vois l'horizon, oui, mais plus j'avance, plus il recule!! Alors je vois encore rouge, Patrick ;-))

AgatheBONNET 03/01/2007 10:16

Merci Guy pour tes voeux. Trés Bonne Année à toi et aux tiens. Beaucoup d'inspiration pour tes nouveaux tableaux !!
Je te répondrai par rapport à ta new lestter.
Gros bisous.

Guy Leroy 03/01/2007 23:06

Ok merci. Je suis impatient de lire ta réponse Agathe!

cocole 03/01/2007 09:16

j'avoue ne pas être bien placée pour te donner un conseil, l'abbstraction, je n'en suis pas encore là!lorsque tu cherchais l'astraction avec tes violoncelles, tu as joué avec la composition, en pertant d'une forme, c'est plus évident.en partant d"une couleur, je pense que ce sera plus ton humeur du moment qui pourra donner la différence entre tes toiles?

Guy Leroy 03/01/2007 23:05

Peut être, oui! Je joue avec les couleurs et les formes sans réfléchir, et on verra. Comme le dit Tiphaine, il ne faut pas être pressé! Merci du commentaire Cocole.

tiphaine 03/01/2007 08:58

avec les idées que je t'ai déjà donnés, et puis il ne faut pas être forcément pressé la peinture surtout abstraite est aussi composé de répétition qui finissent par former un mouvement, petit à petit tu verras que tes toiles sont toutes différentes ...Tu verras la réelle évolution que tu ne perçois peut être pas tout de suite!. on a tous besoin de prendre de la distance par rapport à ce l'on fait, et les choses nous parraisent alors différentes ! donc je t'encourage vraiment à continuer !

Guy Leroy 03/01/2007 23:03

"peut être en variant les supports , les outils, (beaucoup de choses peuvent servir comme outil pour peindre ) aussi et peut être la position pour peindre, souvent dans l'abstrait le rapport physique du peintre et de la peinture est important ! les formats aussi . Peut être en utilisant un format auquel tu n'es pas du tout habitué... enfin voila quelques idées que je ferais bien aussi d'appliquer !! si ça peut t'aider !"
Je te cite Thyphaine, ce sont les conseils que tu m'as donnés; fort intéressant! j'y penserai sérieusement. Continue à exprimer tes idées à ce sujet. Réfléchis à ce qui se dit sur le forum ;-)