Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

 

Image plein écran

 

 

            Musiques….

 

 

Vérité pour toujours, pour toute la vie sans doute…

Amour dénué de poésie, de douceur, d’un cœur

Seul au milieu du soi-disant bonheur d’être bosseur

Univers qui me semble différent de moi sans doute…

 

Musique me fait rêver d’une âme aimante sans condition

Musique me donne envie d’aimer tel le musicien seul

Au milieu d’une foule agitée sans réponse, si seule !

Dans un monde ferme où amour rime avec compétition.

 

J’aimerais croire en lui, le très-haut s’il pouvait exister !

Que me dirait-il ? Certainement que je suis incompris

Sur une planète qui court sans arrêt, sans un instant de répit

Où le matérialisme abîme les cœurs d’une femme sans pitié !

 

C’est si beau les concerts où la musique m’emmène là,

Où l’amour pourrait peut-être me tendre son cœur !

La musique me fait battre le cœur, me fait rêver d’une fleur

Qui pourrait me faire battre le cœur au creux de ses bras !

 

 Christine Duhamel

 

 

Commenter cet article

regine 10/06/2009 10:35

Une peinture abstraite ou l'artiste ne pense à rien ? Crois tu qu'il soit possible de parvenir à "ne pas penser du tout.".. Dés l'instant où tu peins - tu choisis déjà  une couleur parmi une multitude - donc tu te projettes même inconsciemment dans le devenir de ta toile... Certes tu peux ne pas te fixer de but à atteindre mais ton esprit au fur et à mesure de cette association de couleur influence tes choix : un sentiment  de beau, de laid, de gai, de triste, de calme, de colère, d'agacement finissent par transpirer de la toile... Il faut se forcer "à ne penser à rien" donc ce n'est pas un état naturel... par contre accepter que la toile ne soit pas une finalité mais "un devenir" c'est le cas lorsque tu demandes : dois-je considérer cette peinture comme un fond de... où poursuivre - c'est accepter qu'elle devienne "multitude", en même temps tu subis les influences extérieures.  Est-ce alors ta créativité ou  la tentation de plaire qui prédomine tes choix ? Voilà pourquoi ne penser à rien est si difficile surtout si tu envisages de partager avec d'autres tes réalisations... Qu'en penses tu ? 

regine 03/06/2009 09:58

J'ai découvert un trésor caché - mon tableau préféré y figurait mais tu as fait tant d'autres oeuvres magnifiques que je reste troublée...Cela va à l'encontre de la pensée du jour : "pourquoi jouer tant de notes alors qu'il suffit de jouer les meilleures".... Qu'est-ce que le meilleure ? tout est question de ressenti et selon les moments de notre vie la palette des émotions est infinie comme les couleurs que tu utilises... Je parcoure ton blog et chaque fois je découvre une facette nouvelle de l'artiste... Dans cette toile tu fais jaillir les couleurs comme un geyser : un millier de notes de musique naissent pour être rattrapé par l'unité des musiciens, dessinés en cercle et adoucir la mélodie... C'est une toile chantante... Ce qui me plait c'est lorsque tu laisses ta créativité s'exprimer pleinement, choix des couleurs, de la texture, mélange inventif etc... Mais que tu gardes un contrôle par l'utilisation des formes, ici les personnages, les instruments... Peindre pour soi avant toute chose, séduire vient ensuite... C'est la récompense ultime mais surtout ne vend pas ton âme au diable, ne reste pas dans ses rapports de séduction qui emprisonne et torture l'âme. "Laisse s'accomplir la magie de tes mains"... J'espère te lire bientôt...       

Guy Leroy 07/06/2009 22:54


Et que penses tu de la peinture abstraite ou l'artiste se laisse aller sans réfléchir à rien?


Gerard 02/02/2008 13:29

Salut On se la joue Jazzie ?  bel oeuvre mon cher Guy Amicalement Gérard

Guy Leroy 24/08/2007 23:00

essai