Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy


Peinture acrylique sur toile

Voici la dernière toile de la série de trois peintures musicale. Le style évolue un peu à la fois, ne trouvez vous pas?

,

Commenter cet article

paysage 09/09/2009 14:45

Qu' allez vous faire sans votre guide spirituel pour poursuivre votre peinture car même si l'élève finit par devancer le maitre - ce dernier reste son garde fou...Même et surtout les génie ont besoin de garder un minimum les pieds sur terre et la tête dans les nuages... quelque soit notre maitrise de la peinture, il nous faut quelqu'un qui nous aide à nous surpasser... Non pas un groupe déjà fan de tout ce que l'on fait mais un regard distant, critique, constructif... Et puis se confronter aux autres artistes c'est aussi trés révélateur de nos manques et de nos attentes... Je ne crois pas qu'un artiste digne de ce nom soit jamais satisfait d'aucune de ses toiles... Il manque toujours une lumière, une couleur, nous y mettons notre âme à nue et c'est seulement là que nous sommes vrai mais aussi si vulnérable...  

mom 17/08/2009 08:07

j'aime beaucoup cette toile bravo

Agathe BONNET 15/08/2009 11:58

J'ai pris le temps de bien regarder et de lire quelques com.En effet , malgré ce gris un peu triste, on sent bien que tu veux de la joie et de la musique joyeuse. Je ressens (mais ça n'engage que moi), un besoin de t'éclater, et c'est comme si tu te retenais. Fonce Guy, fonce lache tout et ton pinceau va voguer comme un fou !!! lol !!!Gros bisous à toi .

Françoise 13/06/2009 16:46

27 jours sans la moindre petite toile à se mettre sous les yeux, c'est long !Aurons-nous le plaisir ce week-end de pouvoir contempler la suivante ?Le soleil, les couleurs du printemps sauront vous inspirer.Une peinture aux couleurs lumineuses et joyeuses comme vous savez si bien les peindre......

Guy Leroy 14/06/2009 22:48


Voilà qui est fait. Le soleil de cet après midi m'a inspiré à un petit exercice abstrait. J'ai retiré la laisse au chien fou lol...


regine 10/06/2009 11:57

as tu deja écouté la chanson de france gal "résiste". sinon cherche sur internet écoute non seulement la mélodie mais aussi les paroles : elle pourrait correspondre à la toile et à l'artiste... A moins qu'elle ne te serve de déclic à un élan artistique qui se fait pressant... 

BRIGITTE 08/06/2009 22:31

lorsqu'on jette un regard sur la création, une sorte de musique mystérieuse apparaît sous cette géométrie splendide; la nature est une symphonie; tout y est cadence et mesure; et l'on pourrait presque dire que Dieu a fait le monde en vers.”
Victor Hugo  je ne sais pas pourquoi cette peinture me remet en mémoire cette phrase de Victor Hugo... Personnellement, ce n'est pas le tableau que je préfère, pourtant il est "structuré" (ce que l'on me reproche souvent), mais pour toi, le grain de folie, le pinceau ou le couteau qui virevolte te vont si bien... Enfin ceci est un avis tt à fait personnel

Françoise 08/06/2009 06:26

Et bien tirer sur la laisse !"Il faut oser d'abord, doser ensuite" ce que j'ai beaucoup de mal à faire,Oser ce n'est pas un problème, doser c'est autre chose.....Et d'ailleurs je n'ai pas dit que cette peinture n'était pas belle, j'ai dit qu'elle ne vous ressemblait pas.Elle donne l'impression de ne pas être de vous !Ne deviez-vous pas refaire les 3 dernières ?Ce serait une excellente idée. A vos couteaux !

cocole 07/06/2009 13:51

es-tu parti en vacances ou trop pris par tes peintures ???bon dimanche

Guy Leroy 07/06/2009 22:48


Pas de vacances, pas de peinture en ce moment, mais ce n'est  que passager. 
Bonne fin de week end à toi 


Gérard 03/06/2009 20:25

Salut Un petit passage ,d'un coup de pinceau Amitiés Gérard

Guy Leroy 07/06/2009 22:52


Merci pour ton passage Gérard. Amitiés, à bientôt.


Françoise 01/06/2009 10:24

Je pensais que vous profiteriez de votre long week-end pour peindre une nouvelle toile, plus gaie, plus vivante !Cette dernière série ne vous ressemble vraiment pas. Elle manque de relief et de couleurs, ce que vous reconnaissez d'ailleurs...Savez-vous ce qui manque le plus ? Votre côté "chien fou" !Lachez-vous. Je suis sûre que le résultat sera stupéfiant......

Guy Leroy 07/06/2009 23:17


Le chien fou est tenu en laisse!  Mais au fait, vous avez dit que cette peinture n'est pas belle? Vous avez osé? Ca alors !


regine 28/05/2009 18:36

les commentaires s'inscrivent souvent en double !!! C'est déstabilisant.A Propos je n'ai toujours pas trouvé votre tableau que j'aime tant ok pour me l'envoyer par mail.merci et à bientôt dans une semaine  

Guy Leroy 28/05/2009 19:53


Les comm en double c'est la faute à Over-blog. Et puis comme ca je suis certain de les avoir :-))
OK j'envoi tout de suite la peinture musicale par mail. A très bientôt. 


Françoise 28/05/2009 06:40

Que votre style à vous est plus vivant, plus coloré...Mais vous vouliez vous renouveler, alors il faut aussi continuer à chercher, pourquoi pas en gardant vos couleurs !

nicole 27/05/2009 20:20

Bonjour, je me suis inscrite dans ta communauté car à l'époque je peignais, de préférence de l'abstrait. Ce n'est plus le cas actuellement. Est-ce possible de me désinscrire? si oui, je t'en remercie.J'apprécie toujours cette peinture, mais je me suis prise d'affection pour le têtes..  Bonne soirée  Nicole

Guy Leroy 27/05/2009 22:30


Tu peux certes rester dans cette communauté, même sans peindre abstrait. Mais pas de problème, je vais te désincrire. A bientôt. 


regine 27/05/2009 16:48

Remarquez comment votre blog soudain c'est animé... votre peinture ne laisse personne indiférente. Vous avez la "fan attitude" et les indécis. Personne n'est finalement complètement hostile : c'est une grande victoire. Le plus critique est finalement l'auteur lui même de cette oeuvre. Mais finalement comme chaque artiste, il y a toujours en nous une part de tourment qui fait que nous ne nous satisfaisons jamais de ce que nous peignons... Peut être faut il justement garder à l'esprit que cela ne sera jamais tout à fait comme on le voudrait mais toujours mieux que ce que l'on espérait... Et là bizarement la spontanéité renait..Lorsque je peins c'est toujours avec une certaine crainte de ne pas réussir ce que je veux réaliser. Mais finalement lorsque c'est l'oeuvre qui s'empare de moi alors le résultat final est mieux que ce que j'espérais. Bien entendu cela ne m'empêchera pas d'avoir cette approche critique : j'aurai du faire ressortir cette couleur, donner plus de vie à etc.... Mais je ne reviens jamais sur ce qui est et restera - c'est peut être ça réusir une toile. Pouvoir passer devant elle et toujours avoir envie de prendre à nouveau notre pinceau et corriger ce qui déplait mais se résoudre à laisser l'imperfection comme dans la vie

Guy Leroy 27/05/2009 22:55


Commentaire très juste, Régine. Une peinture que tout le monde trouve belle ne vaut pas grand chose. En revanche, si certains la déteste, et d'autres l'adore, alors c'est gagné. L'auteur, lui,
n'est que rarement satisfait. Je pense qu'il ne faut pas se fixer un but à atteindre lorsque l'on peint. On se fixe un fil conducteur, puis on se laisse aller sans réfléchir. C'est l'inconscient
qui nous guide, mais tout en respectant spontanément certaines règles techniques intégrées dans notre tête.
Ta théorie de laisser l'imperfection dans la toile me plait beaucoup, je vais y réfléchir. Mais ne plus retoucher une toile, c'est difficle. Je pense que tu as raison, on se lance sauvagement, on
stoppe quand on sent que le moment est venu, et stop, on laisse tel quel le résultat de l'explosion artistique.
On observe les imperfections, et on essaye de ne pas les reproduire dans la toile suivante. Et on progresse petit à petit.  
A bientôt pour de nouveaux commentaires très intéressants. 


regine 27/05/2009 16:47

Remarquez comment votre blog soudain c'est animé... votre peinture ne laisse personne indiférente. Vous avez la "fan attitude" et les indécis. Personne n'est finalement complètement hostile : c'est une grande victoire. Le plus critique est finalement l'auteur lui même de cette oeuvre. Mais finalement comme chaque artiste, il y a toujours en nous une part de tourment qui fait que nous ne nous satisfaisons jamais de ce que nous peignons... Peut être faut il justement garder à l'esprit que cela ne sera jamais tout à fait comme on le voudrait mais toujours mieux que ce que l'on espérait... Et là bizarement la spontanéité renait..Lorsque je peins c'est toujours avec une certaine crainte de ne pas réussir ce que je veux réaliser. Mais finalement lorsque c'est l'oeuvre qui s'empare de moi alors le résultat final est mieux que ce que j'espérais. Bien entendu cela ne m'empêchera pas d'avoir cette approche critique : j'aurai du faire ressortir cette couleur, donner plus de vie à etc.... Mais je ne reviens jamais sur ce qui est et restera - c'est peut être ça réusir une toile. Pouvoir passer devant elle et toujours avoir envie de prendre à nouveau notre pinceau et corriger ce qui déplait mais se résoudre à laisser l'imperfection comme dans la vie

Guy Leroy 27/05/2009 22:56



Commentaire très juste, Régine. Une peinture que tout le monde trouve belle ne vaut pas grand chose. En revanche, si certains la déteste, et d'autres l'adore, alors c'est gagné. L'auteur, lui,
n'est que rarement satisfait. Je pense qu'il ne faut pas se fixer un but à atteindre lorsque l'on peint. On se fixe un fil conducteur, puis on se laisse aller sans réfléchir. C'est l'inconscient
qui nous guide, mais tout en respectant spontanément certaines règles techniques intégrées dans notre tête.
Ta théorie de laisser l'imperfection dans la toile me plait beaucoup, je vais y réfléchir. Mais ne plus retoucher une toile, c'est difficle. Je pense que tu as raison, on se lance sauvagement, on
stoppe quand on sent que le moment est venu, et stop, on laisse tel quel le résultat de l'explosion artistique.
On observe les imperfections, et on essaye de ne pas les reproduire dans la toile suivante. Et on progresse petit à petit.  



oiseau 26/05/2009 22:17

Mais où est donc passé le batteur, car sans musicien, pas de musique!!!!!!!!

Guy Leroy 27/05/2009 22:31


Le batteur est battu par le manque d'inspiration. Mais le musicien est toujours là, la musique va revenir.


Gérard 26/05/2009 16:56

Salut Guy Deviendrais tu sage ? ...LOLAmitiésGérard

Guy Leroy 27/05/2009 22:28


Oui, en ce moment, la sagesse m'a attrapé, mais je vais m'en débarasser, celà ne peux plus durer. Salut Gérard.


Françoise 23/05/2009 06:37

Vous avez raison, cela manque un peu de mouvement, mais le style évolue un peu à chaque toile. Je pense que vous prenez la bonne direction...

Guy Leroy 27/05/2009 22:24


Je crois que je vais refaire les 3 dernières toiles en y ajoutant mon style à moi, et vous me direz quoi?


22/05/2009 16:28

nouvelle question : allez vous faire figurer le tableau des jazz men prochainement ?merci 

Guy Leroy 27/05/2009 22:22


Mais ce tableau figure déjà! Regardez bien. Mais si vous voulez, je vous l'envoi pas email, d'accord?


Françoise 21/05/2009 22:39

Se chercher, c'est aussi essayer différents styles et cette batterie de couleurs en est une preuve.. Vous nous aviez habituées à des couleurs plus vives qui vous ressemblent davantage et ce gris, qui en un certain sens fait ressortir les couleurs, lui ne vous ressemble pas, cependant l'ensemble est loin d'être déplaisant, c'est simplement une étape vers le changement. Je trouve cette toile bien structurée. Je pense qu'il faut savoir parfois se renouveler ce que vous faites parfaitement.....

Guy Leroy 21/05/2009 23:20


Le gris ne me ressemble absolument pas, c'est vrai. Je l'ai mis pour raison technique. Les couleurs vives sont mises en valeur par ces tons neutres. Tout est calculé, et c'est ce qui ne me plait
pas trop. Trop de structure, de rigidité.