Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

Échidné, mammifère ovipare vivant en Australie ou en Nouvelle-Guinée, couvert de piquants et se nourrissant d'insectes.
L'échidné d'Australie mesure entre 35 et 53cm de long, sans compter la courte queue, il a un large corps monté sur des pattes courtes et puissantes.
Les pattes portent des griffes qui permettent à l'animal de creuser rapidement les sols durs.
Le dos est couvert d'épines raides mêlées de poils longs et grossiers. La tête est petite et le nez se prolonge en une trompe fine.
La bouche édentée possède une langue extensible et gluante qui permet d'attraper des fourmis, des termites et autres petits insectes.
L'accouplement a lieu une fois par an. La femelle pond un œuf, rarement deux, après une gestation de 9 à 27jours.
Elle place alors l'œuf dans un repli de peau de l'abdomen en forme de poche, où il éclôt après 10 à 11jours environ.
Le petit y reste jusqu'à l'âge de 55jours, où il est capable de marcher.
Une sous-espèce un peu plus grande de l'échidné vit en Tasmanie.
L'échidné à longue trompe, qui vit en Nouvelle-Guinée, possède une longue trompe incurvée et atteint 75cm de long.
Dans les endroits où les fourmis et les termites sont abondants, les petits échidnés sont des animaux domestiques utiles!; ils vivent longtemps et, malgré leur aspect plutôt rêche, sont d'un naturel doux.
L'Homme, qui parfois mange les échidnés, est leur principal ennemi naturel.

Classification: les échidnés appartiennent à l'ordre des Monotrèmes.
L'échidné d'Australie a pour nom latin Tachyglossus aculeatus, l'échidné de Tasmanie celui de Tachyglossus aculeatus setosus et l'échidné à longue trompe celui de Zaglossus bruijni.

"Échidné", Encyclopédie Microsoft(R) Encarta(R) 99. (c) 1993-1998 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

.

Commenter cet article

Françoise 08/04/2009 06:33

C'est vrai que l'on ne rencontre pas ce genre de petites bêtes tous les jours..

Guy Leroy 09/04/2009 20:12


En Australie, si!


Babeth 06/04/2009 23:40

je trouve qu'il ressemble plus à un porc-épic qu'à un hérisson... Mais ils n'ont vraiment que les piquants en commun...

Guy Leroy 07/04/2009 20:11


Je ne connais pas trop ce sujet épineux, mais ce n'est pas mon animal préféré.


Françoise 06/04/2009 13:13

C'est vrai que cela ressemble à un hérisson. Est-ce que cela se met en boule ? Original et utile, elle est pas belle la vie ?

Guy Leroy 07/04/2009 20:04


Je ne sais pas s'ils se mettent en boule, mais je n'étais pas fâché de les observer....


andrée 05/04/2009 21:19

un animal sympathique un peu cousin du hérisson. bonne soirée

Guy Leroy 05/04/2009 22:03


Ca ressemble à un hérisson, c'est vrai. Certain sont écrasés sur les routes. Mais ils sont gentils, malgré l'aspect extérieur.Il ne faut pas se fier aux apparences.


colette 05/04/2009 19:32

Alors,ceux-là aussi on les mange !Mais quel travail çà doit être de les épiler avant de les mettre à la cocotte !

Guy Leroy 05/04/2009 20:02


De nos jours, on utilise l'épilation par lazer, ca va vite et bien, et les coquotes sont multiplace. Donc pas de problème pour les préparer en plat principal. Tu savais ca?