Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy


« Abu Leila »… C’est ainsi que les bédouins ont surnommé le faucon pèlerin, le plus rapide des oiseaux utilisés pour la chasse.

 

Sa vitesse peut atteindre 180 km/heure lorsqu’il déboule sur sa proie qu’il capture en l’air après une poursuite horizontale ou en exécutant des piqués de centaines de mètres. Son cousin, le faucon sacre, fait preuve d’une force et d’un courage remarquable et n’a jamais peur, il est capable de s’attaquer à des proies bien plus grosses que lui. La dernière prise spectaculaire d’un faucon saqr eut lieu en 2003 : le rapace abattit un daim de plusieurs fois son poids. Au temps où les gazelles peuplaient encore le désert d’Arabie, ces dernières étaient les proies favorites de ces redoutables chasseurs venus du ciel. Aujourd’hui ce « sport » très coûteux est pratiqué par les plus fortunés. Autrefois, les bédouins chassaient la journée et se retrouvaient le soir autour du feu, buvant le café cuit sur des pierres chauffées, déclamant des poésies et évoquant leurs exploits respectifs. Le dressage d’un faucon demande 2 à 4 semaines durant lesquelles l’oiseau reçoit un nom et reste en permanence avec le fauconnier. Les yeux du faucon sont recouverts d’un capuchon en cuir et ses pattes maintenues par des longes… le premier entraînement peut commencer. Le rapace devra répondre à son nom, sauter du champignon auquel il est attaché au bras ganté du fauconnier et petit à petit attraper des proies en vol sur ordre de son dresseur. Lorsqu’il est fin prêt, la saison de chasse débute (généralement au mois de janvier) et se poursuit jusqu’en mars. La outarde, actuellement mis en élevage aux Emirats pour répondre à la demande des chasseurs, et le lièvre forment l’essentiel du gibier. Finalement, à la fin de la saison de chasse les rapaces sont remis en liberté après avoir reçu des soins médicaux dans un établissement unique en son genre : l’hôpital des Faucons à Abu Dhabi. Ils auront suivi un régime alimentaire leur permettant d’augmenter leur chances de survie en liberté les premiers temps et auront été bagués et équipés de transmetteurs satellite miniature. Ils pourront alors être relâchés sur l’axe de migration d’autres faucons et les hommes pourront suivre leurs déplacements grâce aux nouvelles technologies

Source : http://www.abudhabisalam.com/article-5185206.html
.

Commenter cet article

Françoise 12/01/2009 06:24

Et j'ajouterais, élégant et racé....

Francoise 10/01/2009 06:20

Superbe photo, superbe oiseau !Je n'aimerais pas me retrouver entre ses griffes....Dommage de l'utiliser pour ce genre de sport !

Guy Leroy 11/01/2009 21:07


Il vous mangerait ! L'oiseau est beau et sportif...


LADY MARIANNE 09/01/2009 18:24

j'adore les faucons - je dis toujours que j'en voudrais un - mais il parait qu'on n'a pas le droit - est -ce vrai - ça doit cuter cher -j'aimerais l'apprivoiser -etc ---bonne continuation    Amicalement   Lady marianne

Guy Leroy 09/01/2009 22:47


Ca coute cher je pense. Et celà demande beaucoup de temps. Mais des faucons crécerelle tu peux en observer partout en france. Regarde bien le long des routes, ils volent sur place (vol du saint
esprit) et soudainement ils plongent sur une proie. J'en vois tous les jours dans la région Lilloise.Amicalement.


Gérard 09/01/2009 18:23

Salut Tout d'abord ,meilleurs voeux a toi et a tes proches et que le bonheur te soit journalier !sur instant present ..il ya des mots , à ecrire à deposer , je compte sur toi Bisous Gérard

Guy Leroy 09/01/2009 22:43


Merci pour tes bons voeux Gérard. Bonne année à toi aussi.
J'ai écris mon mot......
J'espère que tu as copié-collé ce comm à tous tes contacts féminins et que tu m'y a inclus par erreur car je vois que tu me fais des bisous maintenant !  lol  !!!


colette 09/01/2009 18:05

J'ai une pensée émue pour les bédouins d'autrefois qui chassaient de cette manière (probablement pour se nourrir ) avant que cela devienne un "sport" pour richissimes Enfin,au moins ,les rapaces ont leur propre hôpital !...Un bon point pour toi,la photo est très belle

Guy Leroy 09/01/2009 22:39


Nous en avons vu un hopital pour Faucon. Ils sont très bien soignés. On les fait voler tous les jours pour les maintenir en forme. C'est très impressionnant à regarder. Les bédouins sont absents
des cette région de Dubai évidemment. Parfois cependant, une caravane de bédouins se refléte dans la verrière des gratte ciels plantés dans le désert, à l'arrière de la ville. C'est étrange non?


marie 09/01/2009 08:18

Les toiles sont magnifiques, pleines de couleurs.C'est très agréable de se promener sur ton blogA bientôtMarie

Guy Leroy 09/01/2009 22:25


Merci pour le compliment. Bonne promenade. A bientôt Marie.


Babeth 08/01/2009 23:33

très bel oiseau. Désolée, en ce moment, j'ai du mal avec ma connection. ça va, ça vient... Je suis tributaire de l'informatique... Bisous. A bientôt, j'espère.....

Guy Leroy 09/01/2009 22:24


Impressionnant cet oiseau. Soigne bien ta connection Babeth. A bientôt.