Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

.
Peinture acrylique sur toile.

Ce tableau a, une fois encore, été réalisé à l'aide des mains, sans utiliser ni couteau, ni pinceau. Les medium utilisés sont le heavy gel et les fibres mélangées. La musique de Francis Cabrel m'a inspiré ces mouvements venus de nulle part... Mais je sais ce que vous allez tous me dire : je vois un grand feu, des flammes, de la lave s'infiltrant dans le sable.... Hi HI...... :-)))
Pas vrai??
.

Commenter cet article

matray 17/02/2011 09:48



Votre travail m'interesse car je commence à "accèder" à l'abstrait. Vos couleurs sont chaudes et l'ensemble compact inspire la solidité (pour moi), j'aime bien. 



Amen 23/10/2010 05:08



je voie plus la tete d'un lion en dans le coins bas droit  gauche si on se trouve en face avec la crinière qui s'enflame répresentant cette partie que chacun enfui en sois de la colere pet
etre une detresse et une envie de se librer energétiquement ou meme pire le monstre qui someil en chacun de nous ... elle me plait



paysage 25/09/2009 18:47


faites revivre ce feu. Reprenez vos pinceaux... La jeunesse du corps et de l'esprit sont dans nos toiles aussi pas seulement dans le sport et la compétition... Bien dans son corps bien dans sa tête
mais justement il faut libérer la tête pour que le corps soit en harmonie avec l'ensemble de tout ce qui nous entoure... Et puis il y a aussi à chaque fois la peur de la toile blanche comme
l'écrivain de sa page blanche... On se lance dans l'inconnu - peut importe si c'est beau, si cela va plaire ou non, on devient "créateur" d'un monde qui n'appartient qu'à nous et tant mieux
si nous avons des gens qui adhèrent à ce que nous inventons mais c'est une liberté absolue...
Les couleurs, les mélanges sont autant de mots que l'on invente et que l'on ne dira jamais qu'au travers de la toile - c'est une gamme d'émotion qui va crescendo et qui procure une jouissance
intense de l'esprit lorsque la toile est finie - on a envie de recommencer encore et encore : en fait la toile n'est jamais complètement finie c'est une histoire d'amour qui se crée en qui ne
demande qu'à évoluer...    


heintzelmann francoise 31/03/2009 14:03

Moi j'y vois ,dans ce tableau,les flammes du coeur d'une mère pour ses enfants...

Guy Leroy 01/04/2009 22:58


Les flamme sont visibles, ensuite chacun interprète selon son état d'esprit. Mais tu as raison de toute facon.


Émilie Maisonneuve 06/10/2008 02:24

Salut, Avant même de lire ce que tu avais écris, mon premier apercue de cet toile me dit, une peine, un sentiment envers une femme qui est intouchable, comme si elle était derière une vitre, tu réussi à la voir mais ne peu la toucher..

Guy Leroy 09/10/2008 20:20


Donne moi plus de détails car je ne vois pas bien de qui tu parles. Non je n'ai pas d'états d'âmes envers une femme intouchable. Ou alors c'est dans mon inconscient....


ENJOY 18/07/2008 06:39

Jadore votre site, jai visite les pages unes pares unes (pas toute encore) vos acryliques sont superbes, je me suis permise de vous ajouter en lie à mon site qui est enconstruction, si cela vous gene je l'enlèverrais, je peinds en amateur. Encore bravo et erci de ce partage

Guy Leroy 18/07/2008 19:37


Ok pour le lien. Moi aussi je peins en amateur. Je suis allé faire un tour sur ton blog. Tes acryliques sont très belles, tes créations numériques m'inspirent beaucoup. A bientôt.


mme Eljadouri Souad 12/06/2008 23:51

Bonsoir  cher artiste  ;mes félicitations pour votre travailet votre simplicité  d'âme..le feu n'est pas toujours incendie ,il peut exprimer le désir,la vie ,ou tout simplement la colère où la révolte ..                 Souad du Maroc

Guy Leroy 15/06/2008 19:34


Merci pour ces compliments. Je suis en effet simple, je ne me prend jamais au sérieux. Il faut rester tel que l'on est.
A bientôt.


DJU770 05/06/2008 05:51

C'est la toile que je préfère : couleurs, mouvement, esthétique d'ensemble. Très joli !DJU770

Guy Leroy 06/06/2008 23:08


Ca me reconforte, car je pensais ne pas avoir réussi cette toile. Merci pour ton commentaire Denis. A bientôt.


D.ambulante 05/05/2008 17:07

C'est très sympa ! J'aime aussi peindre avec les mains, c'est une sensation géniale. Sinon je vois, personnellement, une sorte de loup des enfers qui fuit l'espace de la toile ! Interessant !

Guy Leroy 07/05/2008 22:05


Mais pourquoi l'enfer? Mes main aiment caresser la toile de la vie créative et excitante. Ce qui procure effectivement une sentation fabuleuse.   Et pas de couteaux à nettoyer......


Françoise 02/05/2008 07:53

Vous avez eu raison de l'écouter, il vous a bien inspiré !

Françoise 28/04/2008 06:23

C'est chaud, trés chaud ! Mais quelle est donc cette chanson qui vous a inspiré....J'aime beaucoup Cabrel. Ses textes sont trés beau...Beaucoup de mouvements et de gaité dans cette toile.Les couleurs éclatent de joie !

Guy Leroy 30/04/2008 22:19


Le disque est le CD complet que Gérard m'a préter samedi, le dernier.


Sylviane 28/04/2008 06:10

C'est cool... maintenant tu nous fais les questions et les réponses ? mdr... Bon ok, j'avoue que c'est ce que j'aurais vu si tu ne l'avais pas dis lol...Bises et bonne semaine,Syl

Guy Leroy 30/04/2008 22:20


Comme ca je suis certain d'être écouté et avoir une réponse. Les commentaires se font si rares.......


colette 27/04/2008 18:56

C'est vrai,c'est encore un beau brasierMais le vent ressouffle de l'ouest sur ces flammes!J'ai une petite préférence pour la précédente où c'était plus tourbillonnantPour la chanson de Cabrel,je parierais pour "encore et encore"

Guy Leroy 30/04/2008 22:22


Non, pas encore et encore. Mais le dernier CD. Le vent aura beau souffler, le brasier ne s'éteindra pas !


babeth 26/04/2008 20:30

non, je ne t'aurais pas dit ça, parce que je l'avais déjà dit pour l'autre tableau, et j'ai horreur de me répéter, hi hi... Très joli quand même, na!

Guy Leroy 30/04/2008 22:24


J'aime quand tu te repète, Babeth ! ;-))


cocole qu'à pu de blog 26/04/2008 18:58

non, je vois des petits hommes verts qui courent partout!!! :-)héhé!! ça c'est sûr , tu y as mis le feu à ta peinture, johnny!!

Guy Leroy 30/04/2008 22:50


Ca brule partout, et même les hommes verts n'ont pas d'autre choix que de courir avanr de devenir rouge ! Je n'aime pas le vert, alors, gare !!