Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

.
Peintures-acryliques-abstraites-08-03-07.jpg

.
Peinture acrylique sur toile peinte avec les mains


 Sensualité

 
   Un regard qui capture
Des mains qui se cherchent
Des peaux qui s'effleurent doucement
   Les corps peu à peu s'unissent
      dans l'embrasement
     d'un plaisir charnel
 qui grandit jusqu'à l'extase
Assouvissement des sens jusqu'à l'épuisement
    Les corps s'apaisent enfin
 Mais le désir renaît,incessant
dans un éternel recommencement
   Le plaisir est sans limite
 
       Eros 
.

Pour clore cette série sur les sentiments voiçi une évoquation de la sensualité.Cette toile que j'ai effleurée des mains, pleines d'une peinture onctueuse, m'a suggéré une certaine sensualité.

Que pensez vous donc de cette représentation picturale et poêtique  de ce sentiment indescriptible qu'est cette sensualité?

.

Commenter cet article

nicole 29/07/2008 18:35

Je ne sens pas la sensualité dans cette toile, je ressens un désir qui se meurt tout au fond de l’être, qui s’étiole faute de trouver la moindre ouverture vers une possible extase. Cette toile est coupée en deux parties, comme si le corps lui-même ne trouvait pas sa voie entre la pulsion que j’appellerais pudiquement « amoureuse » et cet élan d’amour, là ; juste un peu plus haut en cet endroit chaud et tendre du  cœur. Je perçois cette belle toile comme vivante mais pas vibrante et pour moi, la sensualité, c’est cette infinie sensibilité aux vibrations de l’autre…..

Guy Leroy 30/07/2008 21:46


J'ai éprouvé une sorte de sensualité en peignant avec les mains, en jouant avec la matière onctueuse. Sinon, je pense que tu projettes ton inconscient dans cette toile. Tu éprouves des sentiments
que tu caches peut etre au fond de toi, devant ce tableau. Sinon, pour la définition de la sensualité, je t'approuve complètement...... Alors elle ne vibre pas ma toile ? Snifff...


katara 02/04/2008 14:35

J'ai découvert le plaisir de peindre avec les mains avec mes enfants il y a bien des années. Je ne m'en suis jamais privé.. (tu sais qu'on peut aussi avec les pieds et je suis sérieuse !!!).. oui je me sens mieux. J'ai mis de côté le mauvais pour ne garder en moi que les bons souvenir avec ma petite zep, des souvenirs qui font chaud au coeur. Merci de t'en soucier. bonne journée Guy

Gérard 15/03/2008 13:03

Salut peindre avec les mains est un veritable bonheur ,une comunion avce la matiére inerte qui prend vie ..et destinée Amitiés Gérard

Guy Leroy 26/03/2008 23:11


Une grande sensualité avec la matière.
Amitiés gérard;


colette 15/03/2008 11:30

Effectivement,la sensualité n'est pas vraiment un sentiment,mais je ne pense pas qu'elle puisse se manifester s'il ny a pas  au moins une pointe d'amourtout cela est très complexe dans cette alchimie

Françoise 15/03/2008 06:08

Eros pas sensuel ? C'est possible. On peut trés bien parler de quelque chose que l'on ne ressent pas ou que l'on ne connait pas.

chantal Germagnan 14/03/2008 23:11

Ce poème est magnifique!!!En fait tu es comme l'escargot  SENSUEL!!!Bisou et bon week-end

Guy Leroy 26/03/2008 23:12


jE SUIS LE ROI DES ESCARGOTS? TU LE SAIS? ALORS IMAGINE LA SUITE.......LOL


colette 14/03/2008 20:36

il est difficile  d'accéder au blog aujourd'huiY aurait-il un problème technique ? ou est-ce moi qui ne suis pas douée?

cocole 13/03/2008 13:00

je la verrai bien dans mon salon!cette sensualité je la trouve dans le plaisir de la contemplation!!

Guy Leroy 14/03/2008 08:54

sensualité, contemplation, effleurements, plaisir, mais pas toujours amour....

Kao 13/03/2008 06:37

est-ce un sentiment la sensualité ? un état plutôt, mais très bien suggéré en tout K par ce tableau, comme tu dis, effleuré, ou alors ne l'as tu pas dit, mais moi je le pense, c'est par là que tout commence, effleurer d'abord, et le reste suit, très bon

Guy Leroy 14/03/2008 08:51

Tu as certainement raison Kao, la sensualité pourrait n'être qu'un état. Et puis il n'y a pas besoin d'effleurements pour ressentir l'amour, qu'en penses tu ? Bises

Françoise 13/03/2008 06:19

Trés belle interprétation de la sensualité. Sensuel comme le mouvement de vos mains sur la toile, sensuel comme cette couleur qui inspire le désir..Et ce poême d' Eros qui le compléte à merveille....

Guy Leroy 14/03/2008 08:49

Et peut être même qu'Eros n'était pas sensuel?

colette 12/03/2008 22:01

Cette peinture est très belle,on y sent le mouvement sensuel des mains sur la toile,comme une caresseEros , Dieu de l'amour t'a bien inspiré dans cette valse du désiril est dommage que cette série s'arrête,mais peut-être reprendra-t-elle un jour ?

Guy Leroy 14/03/2008 08:48

Sensualité et désir me semblent liés, mais l'amour n'y est pas indispensable, qu'en penses tu Colette? Et comme le dit Kao, la sensualité serait plus un état qu'un sentiment. Elle a peut être raison?

oiseau 12/03/2008 20:38

Cela change de la colère.Le poème est très joli, bien composé sans oublier la toile qui symbolise le flux et le reflux des vagues tourmentées par le sentiment de l'amour.

Guy Leroy 14/03/2008 08:46

Merci pour le compliment sur le poême venant d'une experte en écriture. Bien vu pour les vagues de l'amour. Mais une question : le poême parle de sensualité, pas d'amour. Ne peut on pas ressentir une grande sensualité sans que l'amour ne soit présent? Amour et sensualité ne sont pas forcement liés, qu'en pensez vous?