Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Guy Leroy

essai-encre-18-09-07-copie-1.jpg

Encre sur papier Sennelier 41X51
Réalisée avec encres aquarelles Pébéo et stylo bille .
Je me suis laissé guidé par une chanson de Natalie Merchant pour réaliser cet essai.



 San Andreas Fault
Go west
Paradise is there
You'll have all that you can eat
Of milk & honey over there

You'll be the brightest star
The world has ever seen
Sun-baked slender heroine
Of film & magazine

Go west
Paradise is there
You'll have all that you can eat
Of milk & honey over there

You'll be the brightest light
The world has ever seen
The dizzy height of a jet-set life
You could never dream

Your pale blue eyes
Strawberry hair
Lips so sweet
Skin so fair

Your future bright
Beyond compare
It's rags to riches
Over there

San Andreas Fault
Moved its fingers
Through the ground
Earth divided
Plates collided
Such an awful sound

San Andreas Fault
Moved its fingers
Through the ground
Terra cotta shattered
And the walls came
Tumbling down

O, promised land
O, wicked ground
Build a dream
Tear it down

O, promised land
What a wicked ground
Build a dream
Watch it all fall down

 

Commenter cet article

Françoise 01/10/2007 11:25

J'aurais aimé connaître mes fautes......

Guy Leroy 01/10/2007 18:25

La traduction est est très bonne. La seule erreur est que "fault", dans ce contexte, ne veut pas dire faute, mais faille. La faille de San Andrea en Californie.

Françoise 26/09/2007 05:46

Il y a certainement plein de fautes, soyez indulgent ! Je ne suis pas bilingue, comme vous.

Guy Leroy 26/09/2007 22:03

Vous me flattez, je ne suis pas bilingue. Je me débrouille, c'est déjà pas mal. Et votre traduction n'est pas mal du tout.......

Françoise 25/09/2007 05:40

Pour la Motte au bois, ce n'est pas encore fait, mais la traduction de cette chanson si, je vous l'envoie..

Guy Leroy 25/09/2007 17:38

Je cours voir la traduction! Reste le plus difficile!! hi hi hi .Je ne sais vraiment plus où c'est! c'est terrible ça!

Françoise 24/09/2007 14:51

Je trouverais, même si cela doit me prendre du temps....

Françoise 24/09/2007 05:45

Je n'étais pas là ce week-end, mais je vous rassure je n'oublie pas !

Guy Leroy 24/09/2007 13:44

Je ne sais même plus où celà se trouve la Motte au bois! Colette doit le savoir, j'en suis certain.

Tristan 23/09/2007 00:18

très beaux lavis à regarder !^^

Guy Leroy 23/09/2007 21:26

Mais parfois gâchés par la rigidité du graphisme.

Françoise 22/09/2007 05:50

La raduction ce sera pour une autre fois, je n'ai pas eu le temps, hier. J'ai passé la journée sur la route, mais je la ferais c'est sûr.

Guy Leroy 23/09/2007 21:39

alors, cette traduction, celà donne quoi? Le rêve amécain brisé par cette faille......  Au fait, par ce beau temps, vous avez retrouvé l'emplacement de l'écluse de la motte au bois hi hi.... :-P (C'est Julie qui me le rappelle).....

Agathe BONNET 21/09/2007 23:16

J'aime beaucoup celui-ci ! Il est un peu fou et plein de vie. Tout est possible dans cette oeuvre !! Par contre je fais comme Cocole, je ne suis pas assez férue en anglais pour comprendre le texte .La musique aide beaucoup pour ce genre de création !!Continue Guy, c'est super cet échange.Je t'embrasse trés fort pour la nuit et les jours qui suivent lol !! hi ! hi !!

Guy Leroy 23/09/2007 22:01

Merci de m'avoir expliquer cette tehnique Agathe, c'est vraiment le pieds. Bises pour tous les jours

Françoise 20/09/2007 05:50

Oui, je préfère le premier, mais j'aime aussi celui-ci. Les couleurs, le mouvement, c'est gai et agréable au regard. Cette technique est nouvelle pour vous, mais rassurez-vous vous êtes toujours aussi doué...Le texte, je le vais le traduire demain, mais le peu de ce que j'en ai compris me plait.

Guy Leroy 21/09/2007 20:44

Je suis mécontent du grahisme à l'encre noire!!!  Alors cette traduction hi hi.... Interro écrite demain :-)))

oiseau 19/09/2007 13:20

Belle chanson en fait dont je ne connaisse l'air! Est-ce un slow, une ballade ou une valse ce qui expliquerait alors les spirales que tu as inscrites sur ton tableau. Beaucoup de variations comme sur un air de tango pourquoi pas aussi?Bises

Guy Leroy 19/09/2007 19:45

La musique est une espèce de ballade américaine. Si tu veux, je te l'envoi par email. Bises Oiseau.

colette 19/09/2007 12:33

Quand j'ai vu ces spirales je me suis dit"voilà quelqu'un qui tourne en rond"Puis j'ai pensé que tu pourrais exploiter ce mouvement à la manière des derviches tourneurs qui atteignent ainsi un état extatiqueQu'en penses-tu?En tout cas,c'est très beau à regarder...Continues!

Guy Leroy 19/09/2007 19:53

Non Colette, je ne tourne jamais en rond. Ou alors je ne m'en rend pas compte ;-)))) Tu penses que je pourrais atteindre un état extatique par un mouvement pictural? Plus fort que les derviches tourneurs ca!! Et oui, je pense bien continuer, mais je ne sais pas si je vais conserver ces spirales. L'inspiration me le dira. A bientôt.

cocole 19/09/2007 08:39

je suis nulle en anglais, donc je ne peux apprécier le texte, mais ton encre si, je n'ai pas besoin de traduction!!!! mais quand je reviens en arrière, quand même, les trois me plaisent; elles sont toutes différentes, mais superbes!!

Guy Leroy 19/09/2007 19:44

Merci de me donner ton avis, ça m'aide à ne pas tomber dans le barbouillage. Sinon le texte parle de la faille de San Andreas en Californie, et ses tremblements de terre qui brisent les rêves.

Kao 19/09/2007 07:25

paradise, bien illustré ; tu t'éclates, Guy, me trompe-je ?

Guy Leroy 19/09/2007 19:41

Exact Kao. Cette technique à l'encre que je ne connaissais pas me remotive violemment pour la peinture. Tu verras la suite, je vais faire des prouesses.... Bises

Françoise 19/09/2007 05:45

Joli texte pour accompagner ce nouvel essai, trés joli aussi !

Guy Leroy 19/09/2007 19:19

L'avez vous traduit le texte ;-))) Je sens que vous préférez le premier essai, pas vrai?